Responsive Layout

 

JomSocial Theme

 

Buy Now

 

Pulvinar tempor cras amet ac turpis tristique tristique ... (read more)close
Pulvinar tempor cras amet ac turpis tristique tristique ... (read more)close

Lean Six Sigma

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ce n’est pas lorsque le Titanic coule qu’il faut ranger les chaises sur le pont…

1. Une logique de projet. : un responsable, des objectifs, un planning, un budget (€ et RH !), une charte !

2. Le choix du « Master Black Belt ». Vérifier sa compétence technique et ses aptitudes en tant qu’animateur, coach, etc. Il doit être un bon politicien.

3. Le choix du sponsor. Il doit s’impliquer. Il doit avoir quelque chose à perdre ou à gagner. Un « consensus mou » à ce niveau est tout simplement catastrophique

4. Le soutien, la disponibilité et l’implication du propriétaire du processus. Il ne faut pas que celui-ci ait l’impression d’être sur la touche (même si c’est parfois nécessaire). L’appropriation est un facteur clé.

5. Appropriation de la méthode par les managers. Condition sine-qua-non de pérennisation.

6. Forte implication des utilisateurs. Appropriation de la méthode, participation volontaire aux ateliers, apporteurs d’idées.

7. Choix du processus pour le projet Pilot:  il ne faut pas sélectionner un processus qui est en train de faire naufrage… Ce n’est pas lorsque le Titanic coule qu’il faut ranger les chaises sur le pont.

8. Succès du projet pilote. Comme il s’agit nécessairement d’un projet ‘phare’, Il faut qu’il puisse produire des résultats visibles (nous oserions dire ‘spectaculaires). Il sera impossible de réaliser des économies d’échelles sur une équipe de trois personnes et des gains « visibles » ne pourront être générés que si la volumétrie des activités le permet.

9. Calendrier. Choisir la bonne période dans l’année : pas lorsque l’équipe est en sous-effectif ou en surchauffe…Attention aux contraintes saisonnières.

10. Cohérence des benchmarks! Comme il faudra présenter la situation avant et après, veillez à prendre les mesures au bon moment mais aussi à présenter les progrès « à périmètre constant ». Sur des activités à forte variation de volumes, il pourrait être difficile d’isoler les gains réels.

11. Faire le ménage. Comme pour les projets informatiques, le projet Qualité doit également être l’occasion de faire le ménage dans votre portefeuille de produits : vous recentrer, vous débarrasser de produits ou services trop spécifiques, peu rentables, « toxiques » pour votre business model. Voir la loi de Paretto.

Bernard Timmermans

Un groupe : http://www.viadeo.com/groups/?containerId=0021tpyzc2emadls

Un livre : http://www.amazon.fr/CAP-PERFORMANCE-STRATEGIQUE-BERNARD-TIMMERMANS/dp/9995969106/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1310545245&sr=1-1



Lifelong Learning Center

Qui est en ligne?

Nous avons 41 invités et aucun membre en ligne